Madagascar 2019 – Pourquoi Mada ?

Madagascar "L'île rouge"

La cueilleuse de riz de l'allée des baobabs - Morondava
Madagascar est la cinquième plus grande île du monde, sa superficie est environ 90% celle de la France. Elle est souvent surnommée « l’île rouge » en raison de la couleur de la roche qui constitue la majorité de l’île. La variété de ses climats et reliefs a favorisé le développement d’une faune et d’une flore unique au monde (près de 130 espèces endémiques).
 
Depuis 20 ans, Madagascar a été touché par des crises politiques et économiques qui se sont succédé, venant directement impacter la population. Aujourd’hui, plus de 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté.
 
Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde, l’école est payante, même publique.
 
Plus d’un million d’enfants de moins de 10 ans sont déscolarisés.

 

Et pourquoi Madagascar ?

Peu connue ou fuie par les touristes, l’île rouge regorge de trésors, comme sa faune et sa flore qui est exceptionnelle. Coline y est partie en avril 2015 pendant 2 mois, elle était bénévole auprès d’une association Malgache qui lutte contre l’exclusion scolaire. Madagascar est un des voyages qui marque nos vies bien plus qu’on aurait pu l’imaginer.. C’est une trace indélébile.

Coline souhaitait faire découvrir ce pays à Eric, elle voulait y retourner, retrouver l’île aux sourires et son peuple qui l’ont tant marqué. Pour nous, TOUS les enfants devraient avoir droit à l’éducation. Une cause importante à défendre ! 

Pour notre premier projet de solidarité, on avait les contacts et une ONG malgache de confiance. C’est donc naturellement qu’on a choisi de partir à Madagascar, alors l’aventure a commencé…

Notre mission se déroulera à Antsirabe, la ville des « pousse pousse ». Elle se trouve à 4h de taxi brousse, au sud de Antananarivo, capitale de Madagascar

Les "pousse pousse" de Antsirabe

Quelle ONG et pourquoi ?

Fondée en Juillet 2017, Mahasoa est une ONG malgache. Basée à Antanikatsaka, un petit village à 7 km à l’Ouest d’Antsirabe, Mahasoa a pour objectif la scolarisation gratuite des enfants des environs.  Elle a créé la première école maternelle/primaire du village d’Antanikatsaka. L’école accueille 150 enfants dont des enfants en situation de handicap (sourds, autistes, déficients mentaux, déficients visuels et déficients moteurs) grâce à un programme d’intégration qui mélange valides et porteurs de handicaps dans les mêmes classes.

En plus de la scolarisation, Mahasoa souhaite offrir à ses élèves un maximum d’activités extra-scolaires. Du sport à la lecture, en passant par des vacances, des jeux ou des programmes d’échange, de nombreuses activités sont proposées chaque jour. En raison de l’insécurité alimentaire qui touche de nombreuses familles défavorisées, Mahasoa a ouvert une cantine scolaire qui permettra à chacun de ses élèves de bénéficier à terme d’un repas équilibré par jour.
 
Coline connaît des membres de Mahasoa, dont Maxime, un Français qui vit depuis des années à Madagascar, fondateur de Mahasoa et avec qui elle avait travaillé pendant 2 mois lors de son premier séjour. Nous avons entièrement confiance en Mahasoa et partageons les mêmes valeurs. C’est naturellement qu’on a décidé de travailler et construire notre projet avec eux.